Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > Initiatives inspirantes > Ologi : le rapport humain au centre du traitement de la maladie (...)

Ologi : le rapport humain au centre du traitement de la maladie d’Alzheimer

Impression ForumPublié le 30 mars 2017 

Ologi est une société commerciale d’utilité sociale agréée ESUS qui porte et essaime une autre manière d’accompagner les malades d’Alzheimer et leur famille. La méthode créée par Ologi est une méthode d’intervention psychosociale qui remet le rapport humain au centre du traitement : les professionnels qui l’utilisent sont appelés « Alzamis » et interviennent au domicile de la personne, une ou deux fois par semaine.

Des constats préoccupants, une solution innovante

Olivier Lanos, directeur général d’Ologi, part de quelques constats : Alzheimer touche plusieurs centaines de milliers de personnes en France, elle représente la première cause d’entrée en dépendance et en institution et le traitement à domicile n’était pas vraiment développé. Ologi est né en 2008 de l’envie de proposer une autre manière d’accompagner ces malades et leurs proches.

Le développement de la méthode d’Ologi est passé par une première phase d’expérimentation où elle a été testée scientifiquement auprès de plus de 500 personnes. Les résultats de cette expérimentation ont permis à Ologi d’établir une convention avec des institutions telles que l’Agence Régional de Santé et le Conseil départemental de Seine-Maritime. À travers cette reconnaissance institutionnelle, Ologi a eu accès à un co-financement de la prestation dans le cadre de l’allocation personnalisée d’autonomie attribuée par les conseils généraux. Les groupes de protection sociale ont aussi été attirés par le potentiel de la démarche. Cela a permis le financement de certains foyers accueillant des publics plus précaires, permettant ainsi aux pensionnaires de recourir au service d’accompagnement d’Alzamis.

L’initiative née au Havre a pour ambition de diffuser la pratique partout en France et en Europe. La stratégie est non seulement de s’appuyer sur les réseaux d’aide et d’accompagnement à domicile déjà implantés dans les territoires, mais aussi d’essaimer la méthode par la création d’un réseau d’entrepreneurs indépendants autour du projet. Chaque accompagnant peut se former à la méthode et être à l’origine d’une équipe qui la porte dans son territoire.

Un accompagnement humain et adapté

A travers son travail d’accompagnement intime, l’accompagnant Alzami peut, avec la famille du malade, adapter les soins de la manière la plus adaptée. Ce rapport humain, partie fondamentale de la méthode Alzami, prend en considération l’histoire, la personnalité et l’individualité de chaque patient.

Le service propose un accompagnement aux malades, mais aussi à leur famille et à leurs accompagnateurs. Aux malades, Ologi propose une écoute adaptée ; aux familles et accompagnateurs, une meilleure compréhension de ce que c’est la maladie et comment y faire face. Enfin, elle permet de faire le lien avec les professionnels médico-sociaux de proximité. La particularité proposée par Ologi est d’appréhender le malade dans sa globalité et dans son humanité. L’objectif principal est que le malade puisse rester le plus longtemps possible chez lui, dans de bonnes conditions, en évitant des hospitalisations et des traitements psychotropes.

(Crédit photos : Ologi)

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’alchimie de l’écosystème financier solidaire

Transformer l’emploi, redonner du sens au travail

Nous suivre