Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Que faisons-nous ? > Nos publications > Retours sur nos événements > Compte-rendu de la 1ère rencontre ProspectivESS : "Culture & (...)

Compte-rendu de la 1ère rencontre ProspectivESS : "Culture & ESS"

Impression ForumPublié le 11 juillet 2017 

Le 25 avril 2017, le Labo de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. conviait des acteurs de la culture et des experts de l’ESS lors de sa première soirée sur les liens entre ces deux mondes.

« Les ProspectivESS du Labo » est un format d’événement pensé pour dégager des pistes de réflexions et de propositions sur les sujets portés par de nouvelles formes d’économies. En 2016, les premières ProspectivESS ont été l’occasion de se demander comment conjuguer économie collaborative et ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. . En 2017, les deuxièmes ProspectivESS s’interrogent sur les liens existants et à renforcer entre la culture et l’ESS.

Notre think tank souhaite ainsi dégager des propositions qui pourront être portées auprès de décideurs et au titre de plaidoyer auprès des pouvoirs publics.

La soirée s’est déroulée en deux séquences afin d’explorer les thèmes suivants :

  • « Transitions de l’économie culturelle et inscription sur les territoires » ;
  • « La place de l’ESS dans les entreprises culturelles : modèles et statuts ».

Chaque séquence de travail a été lancée par une tribune, présentant trois acteurs de la culture pour introduire le sujet. Les participants ont ensuite l’occasion d’échanger et débattre lors des temps d’ateliers participatifs organisés sur les 7 table rondes. Chaque atelier est composé de 6 à 7 participants aux profils diversifiés. Les ateliers durent 20 minutes, et sont suivis d’une synthèse effectuée par un animateur de table, afin de restituer l’essentiel des réflexions et propositions.


Télécharger le compte-rendu au format PDF.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre