Think Tank destiné à faire (re)connaître une économie
plus respectueuse de l’Homme et de son environnement
à travers échanges, réflexions et actions

Accueil > Thématiques > Les Tribunes du Labo > Pourquoi devient-il urgent que l’ESS s’approprie le mouvement Open data (...)

Pourquoi devient-il urgent que l’ESS s’approprie le mouvement Open data ?

Impression ForumPublié le 9 avril 2013 

Une tribune de Claire Gallon, administratrice de Libertic, une association nantaise qui a fait de l’open data son cheval de bataille.

En février 2013, le gouvernement a dévoilé la feuille de route de la mission Etalab qui prévoit le soutien à l’engagement des associations autour des données publiques ainsi que l’étude d’une extension de l’obligation d’ouverture de données à la sphère associative et aux organismes financés par l’argent public. L’Open Data Open data ou mouvement d’ouverture des données , ou mouvement d’ouverture de données, consiste à développer des pratiques de publication systématique des données numériques concernant les activités et la gestion des organisations selon une méthodologie qui garantit leur liberté d’accès et leur réutilisation par tous.

En France, ce mouvement est essentiellement porté par les administrations, qui ont une obligation de diffusion des informations publiques. En 2011, l’Etat a lancé sa plateforme nationale de données et a depuis fait de l’open data un chantier de modernisation de l’action publique. On retrouve sur ces sites la liste des zones polluées, la qualité de l’air, la répartition des subventions allouées, les infrastructures culturelles ou sanitaires, etc. Des entreprises comme la RATP ou SNCF ont également leur portail open data.

L’économie sociale et solidaire (ESS ESS Économie sociale et solidaire | Présentation ) française se démarque par sa timidité d’initiatives, aussi bien de publications de données que de réutilisation de données publiques pour alimenter ses activités. Du fait de son cœur d’activité et de son rôle d’intermédiaire avec le grand public, l’ESS est pourtant directement concernée par les données publiées dans les domaines de la santé, l’éducation, l’environnement ou encore la mobilité ; les valeurs d’ouverture et de coproduction des données ouvertes, font écho aux valeurs intrinsèques de l’ESS. C’est un enjeu démocratique que les acteurs de l’ESS s’approprient et diffusent les données qui concernent au premier chef la citoyenneté et l’engagement.

Open data et ESS : des valeurs et une vision communes

Argumenter autour d’un projet, promouvoir pour mener campagne, éclairer pour fédérer, optimiser pour mieux gérer, diffuser pour valoriser, développer pour faciliter... sont autant d’actions courantes des acteurs de l’ESS que l’open data invite à aborder sous l’angle des données.

Pour piloter, une organisation comme une politique, il faut des données. Certaines font encore défaut et les acteurs de l’ESS ont un rôle à jouer dans la demande d’accès aux données à l’image de l’initiative Transparence Santé. C’est bien de transparence qu’il s’agit : les échanges qui ont lieu autour des données gagneraient également à profiter de l’expérience de l’ESS actuellement sous-représentée. En Espagne, une fondation Fondation Définition a réalisé un service récupérant les données sur les incendies forestiers qui sert d’outil décisionnel pour mieux gérer la prévention. Les données ouvertes de Rennes ont permis de créer le service Handimap qui propose un calculateur d’itinéraire pour personnes à mobilité réduite. Aux Etats-Unis, la Commission des Droits Civils de l’Ohio a réussi à démontrer un cas de discrimination raciale dans l’accès à l’eau potable en croisant les données de la typologie de la population avec les données de l’installation des infrastructures d’accès à l’eau. A Montpellier les citoyens participent à la création de nouvelles données ouvertes illustrant l’accessibilité des lieux publics ou la cyclabilité des voies. Des projets de création de données inaccessibles se développent autour des structures pour l’autisme du prix de l’eau ou de la composition des aliments. Les pratiques d’échanges de données entre ONG et habitants se développent à travers des outils de gestion de crise tel qu’Ushahidi en Haiti.

Par un transfert d’informations l’open data représente un transfert de pouvoir dont il s’agit de s’emparer. Cela induit de développer l’expertise des acteurs. Libertic a contribué à former gratuitement une centaine de personnes et de nouveaux dispositifs se mettent en place avec la FING et ses Infolabs lancés en 2013 qui consistent à former des intermédiaires autour des données et à diffuser cette culture au sein des organisations.

L’ESS est riche de données thématiques qui méritent d’être mises en lumière pour être mieux connues du grand public

Si l’ESS est invitée à se réapproprier les données, elle est également invitée à les partager. L’ESS est riche de données thématiques sous-valorisées car enfermées dans des formats (PDF) et sous des licences (tous droits reservés) qui contribuent à emprisonner le savoir et à limiter sa diffusion. A l’étranger les initiatives se développent : WWF, Oxfam, ou les fondations Hewlett et Gates. Pour certaines ONG, l’ouverture n’est d’ailleurs plus une option. La Grande-Bretagne impose aux organisations de se conformer à l’IATI (système de publication des finances des ONG en open data).

Le questionnement du gouvernement français sur l’extension de l’obligation d’ouverture aux associations devrait lancer le débat en France. Dans un contexte où l’ouverture fait de plus en plus partie du paysage informationnel, les acteurs de l’ESS doivent s’y familiariser et savoir se développer au sein de celui-ci. Ces projets de publication comme de réutilisation demandent l’implication des dirigeants comme des employés et un questionnement interne qui prend du temps. C’est pour cela que cette conversation doit avoir lieu dès maintenant.

Claire Gallon,
Administratrice de Libertic


Une journée dédiée "Open data et ESS" sera organisée prochainement : restez attentifs... plus d’informations très bientôt sur le site du LABO.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Découvrez comment la #loiESS provoque un choc coopératif

Agenda

Agenda

Nous suivre