Think Tank destiné à faire (re)connaître une économie
plus respectueuse de l’Homme et de son environnement
à travers échanges, réflexions et actions

Accueil > Thématiques > Initiatives inspirantes > Le Pôle des métiers de Landivisiau conjugue au mieux problématiques d’emploi (...)

Le Pôle des métiers de Landivisiau conjugue au mieux problématiques d’emploi et de logement

Impression ForumPublié le 24 janvier 2013 

Situé entre Brest et Morlaix, le Pôle des Métiers de Landivisiau est un projet labellisé "Pôle d’Excellence Rural" [1] fondé à l’initiative de la Communauté de Communes du Pays de Landivisiau (CCPL), avec l’aide du réseau départemental de l’association Association Définition "Maison familiale rurale" (MFR). Lieu dédié à la formation professionnelle, il propose différentes formules d’hébergement - location à la semaine ou au mois - pour de jeunes travailleurs, des stagiaires, des étudiants, des apprentis... augmentant ainsi l’attractivité et favorisant le développement économique du territoire.

Ce projet a été initié par la volonté de répondre au besoin de logement de jeunes apprentis une semaine en entreprise, une autre en formation, sur de vastes territoires ruraux. Ces jeunes ne disposent en général pas ou peu de moyens de transports en commun et de faibles ressources financières. Ils ne peuvent pas payer un logement à deux ou trois endroits différents. C’est ainsi qu’a été pensée et proposée une formule souple : des locations à la carte, permettant aux résidents de payer uniquement les jours où le logement est effectivement occupé. La solution a donc été analysée pour la Communauté de communes et la Maison familiale rurale (MFR) comme une réponse positive et vertueuse à une problématique plus générale : attirer de nouveaux talents pour développer l’activité économique, renouveler les actifs et affirmer concrètement sa volonté de créer une plateforme de formation et d’emploi. Tout cela au service du territoire.

Une formule souple pour répondre à un besoin de logement spécifique en milieu rural

La problématique de l’hébergement des jeunes, et notamment ceux qui suivent une formation en alternance, se résume comme suit : un lit lorsqu’il est chez lui ou chez ses parents, un second lorsqu’il se trouve en période de formation, un troisième lorsqu’il effectue ses périodes professionnelles en entreprise. Ces trois lieux ne sont pas nécessairement proches et les services de transports en commun sont moins denses et moins fréquents qu’en zone urbaine. D’où la formule proposée par le Pôle des métiers de Landivisiau, en lien avec la communauté de communes et la Maison familiale rurale : un logement adaptable – avec des locations temporaires (à la semaine et au mois) – et à coût abordable.

Les jeunes actifs sont également confrontés à une difficulté d’hébergement, en particulier au cours de leur période d’essai, lorsqu’ils accèdent à leur premier emploi dans des entreprises en milieu rural. Et les employeurs du territoire font eux-mêmes face à la difficulté de pourvoir les emplois qu’ils proposent au sein de leur entreprise, du fait de la difficulté d’accès pour des salariés qui ont les compétences suffisantes mais… pas de moyens de transport, personnels ou transports en commun. Le Pôle des métiers de Landivisiau apporte ainsi une solution au triptyque emploi, logement, mobilité sur un territoire où tant la faible capacité de logement que l’accès au logement de certaines populations, en l’occurrence les jeunes, est réduit (manque de ressources ou faibles revenus, impossibilité de fournir des fiches de paie, inadaptation juridique avec des baux trop longs…).

Une plateforme de formation au service du développement du territoire

Aujourd’hui, le Pôle des métiers de Landivisiau est un véritable lieu de vie : il propose 27 studios de 9 m², des formations [2] durant la journée (intra ou inter-entreprises), de la restauration, de la location de salles pour des séminaires internes… Les entreprises locales sont d’excellents utilisateurs, partenaires et ambassadeurs : pour effectuer des formations, orienter leurs salariés en recherche de logement… et ils font également partie du Conseil d’administration. Ce pôle se positionne donc de plus en plus comme une plateforme de formation au service des différents acteurs du territoire, qui travaillent de manière concertée pour participer au développement de l’activité économique. Un développement économique prenant en compte l’ensemble des problématiques : celles de la personne salariée – logement, emploi, mobilité -, celles des entreprises – difficulté à pourvoir des postes en territoire rural -, celles des collectivités locales – attirer de nouveaux actifs en leur offrant la possibilité de vivre durablement avec des politiques d’aménagement du territoire adéquates.

Pour en savoir plus :


[1Il s’agit d’une appellation DATAR.

[2Formations continues en gestion de paie, habilitations électriques, travaux avec chevaux attelés (Bac pro, formation liée spécifiquement aux besoins du territoire)…

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Découvrez comment la #loiESS provoque un choc coopératif

Agenda

Agenda

Nous suivre