Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Open data

Open data

ou mouvement d’ouverture des données

Définition :

Une donnée (data) est une information brute. Elle est dite ouverte (open) si elle est librement accessible et réutilisable par tous, ceci de manière permanente et gratuite. Il peut s’agir de statistiques, horaires, mesures, cartes, dont sont détenteurs les acteurs publics ou privés.

L’ouverture des données concerne de plus en plus de pays dans le monde, les précurseurs en la matière étant les anglo-saxons. Il s’agit de rendre publique des informations d’intérêt général, ainsi que de former et surtout informer les citoyens sur des sujets variés - et en particulier ceux qui restent réservés aux spécialistes (droit, finance…).

La seule limite à l’ouverture des données est la législation en vigueur. Ainsi, en France, la loi du 17 juillet 1978 a instauré le droit d’accès à l’information publique en France, en imposant la mise à disposition des données publiques. Mais la législation française n’autorise pas l’ouverture de toutes les données : sont ainsi exclues les données relatives à la vie privée, les données à caractère personnel, les données relevant de la sécurité nationale… Le développement d’Internet, qui permet une diffusion de données à grande échelle, porte les internautes à une grande vigilance sur le respect de ces règles de droit.

L’Open data et le Big data

Le Big data est l’ensemble des données produites par des utilisateurs partout sur Internet, transportées, accumulées et analysées. Matière première de notre vie numérique, elles sont à 85 % détenues par de très grosses entreprises qui définissent les règles changeantes du jeu auxquelles elles sont soumises. Elles sont devenues « le pétrole » du XXe siècle. Et cette tendance va s’accentuer avec le développement de l’informatique en nuage, le Cloud computing. Un tiers des données du monde seront stockées dans le cloud en 2020.

Compte tenu de ces enjeux, l’économie sociale et solidaire est portée à s’intéresser de plus en plus à cette économie de la donnée et à y prendre sa part, en poussant notamment au développement de l’open data - pour que de grands groupes ne monétisent pas, en les privatisant, des données publiques ou d’intérêt général - et à la protection des citoyens / consommateurs contre le développement du Big data - recueil et vente de fichiers de données personnelles.

Regardez cette vidéo explicative réalisée par Xarxa, e-gouv Québec et la ville de Québec.

Nous suivre