Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > L’ESS au quotidien > L’actu de l’ESS > Les CRESS intègrent ESS France

Les CRESS intègrent ESS France

Impression ForumPublié le 29 juin 2020 

Suite à son Assemblée générale, ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. France modifie ses statuts pour y intégrer les CRESS CRESS Chambres Régionales de l’Économie Sociale et Solidaire. et ainsi renforcer les liens entre acteurs nationaux et territoriaux. Cette fusion s’accompagne d’un projet ambitieux pour construire l’après-crise.

Nouveaux statuts : les CRESS CRESS Chambres Régionales de l’Économie Sociale et Solidaire. intègrent ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. France

Grâce à une remise à plat des statuts d’ESS France, les CRESS seront à partir du 1er juillet membres à part entière d’ESS France auprès des organisations statutaires représentants les différentes familles d’entreprises de l’ESS (au sens de l’article 1 de la loi de 2014) ainsi que des organisations transversales impliquées dans l’ESS.

Cette gouvernance Gouvernance La gouvernance est l’ensemble des règles et méthodes organisant la réflexion, la décision et le contrôle de l’application des décisions au sein d’un corps social. La gouvernance évoque souvent le « bon gouvernement » et donc des pratiques participatives et inclusives. La gouvernance renvoie aux sphères économiques, sociales, politiques, etc. s’est également élargie à deux nouvelles structures ayant rejoint ESS France au cours du dernier mandat : le COORACE et l’Association Association Une association est le regroupement d’au moins deux personnes, mettant leurs activités ou leurs connaissances en commun, par un contrat d’association (contrat de droit privé). L’objectif de cette convention doit avoir un but autre que le partage de bénéfices entre les parties, d’où l’appellation d’"association à but non lucratif". des Directeurs des Organismes de Mutualité Francophone (ADOM).

Avec l’ambition de renforcer leur plaidoyer et d’assurer une cohérence forte entre les acteurs nationaux et territoriaux, les nouvelles missions d’ESS France, telles que dévolues selon ses nouveaux statuts, sont :

  • D’organiser le dialogue entre ses membres ;
  • De représenter les intérêts de l’économie sociale et solidaire auprès des pouvoirs publics et institutions français, européens et internationaux, auprès des partenaires économiques et sociaux et auprès d’organisations professionnelles ;
  • De promouvoir et défendre les valeurs, intérêts et spécificités de l’économie sociale et solidaire, de participer aux concertations impliquant les forces vives de la nation, au plan national, européen et international ;
  • De soutenir, d’animer, de coordonner et de valoriser le réseau des Chambres Régionales de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) et de consolider, au niveau national, les données économiques et les données qualitatives reçues par celles-ci ;
  • D’aider au développement et à la structuration du réseau des CRESS, dans le respect de la subsidiarité et d’être garante du respect des règles communes que se donnent les CRESS ;
  • De représenter et défendre les intérêts des CRESS au niveau national, sur la base de positions et de propositions élaborées par ces dernières.

Un projet politique ambitieux pour porter l’après-crise

Cette assemblée générale traduit selon Jérôme Saddier « un nouveau départ pour ESS France, qui doit permettre de construire une organisation collective efficace au service d’un projet politique ambitieux pour l’ESS. La crise que nous sommes en train de traverser montre que notre économie et les normes auxquelles elle répond sont pour partie dépassées. Il faut repenser en profondeur notre modèle économique, social et démocratique. Si l’ESS n’en constitue pas à elle seule la solution, elle constitue cependant un point d’appui déterminant pour les réponses aux changements qui doivent être entrepris et que nous allons porter ».

En savoir plus sur ESS France.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre