Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > On parle de nous > « L’initiative citoyenne est au coeur des associations culturelles comme de (...)

« L’initiative citoyenne est au coeur des associations culturelles comme de l’ESS » Luc de Larminat

Impression ForumPublié le 22 juillet 2019 

« Plusieurs caractéristiques rapprochent les associations culturelles de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
 : leurs statuts, leurs pratiques solidaires, leur mode de gestion désintéressé, où l’humain et son activité prévalent sur le capital et la répartition des profits... Mais l’initiative citoyenne est peut-être la caractéristique principale de ces associations culturelles, qui agissent souvent dans une logique collective, voire d’intérêt général, avec la notion de coopération comme principe actif », déclare Luc de Larminat, directeur d’Opale, lors de la rencontre « Culture et économie sociale et solidaire : la 3e voie », organisée par la Fondation Fondation Définition Crédit Coopératif, le Labo de l’ESS et le Festival d’Avignon le 12 juillet 2019

« Le monde de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
et celui de la culture sont souvent étanches, ou en tout cas ne se pensent pas comme appartenant à une même famille. Pourtant, certains problèmes (de modèle économique, de gouvernance Gouvernance Définition , d’organisation) sont proches. Les circuits de financement en particulier sont en train de changer, les subventions se font plus rares. Des modes d’actions mises en œuvre dans d’autres secteurs peuvent inspirer la culture. C’est pourquoi le Labo de l’ESS a mis en place un collège qui réfléchit aux manières de rapprocher l’ESS et la culture. Nous avons demandé à Bernard Latarjet d’établir un état des lieux et de dégager des propositions pour faire de l’ESS une troisième voie pour les entreprises culturelles », déclare Hugues Sibille, président de la Fondation Fondation Définition Crédit Coopératif en ouverture de la rencontre. Ce collège a établi des voies d’action et délivrera des propositions pour la fin 2019.

Lire la suite de l’article sur le site de News Tank Culture

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos partenaires média

Nous suivre