Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Que faisons-nous ? > Nos Focus > L’édito > L’Etat et le citoyen

L’Etat et le citoyen

Impression ForumPublié le 10 juillet 2014 

La loi sur l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. est sur le point d’être votée. Elle a fait l’objet d’une vraie concertation entre l’ensemble des acteurs de l’ESS et les pouvoirs publics, sous l’autorité de Benoit Hamon ; le LABO de l’ESS y a pris une large part. Cette loi est un grand pas en avant. Elle définit les principes et les valeurs de l’ESS ; elle marque sa place dans l’économie, son rôle dans le développement des territoires ; elle reconnaît sans exclusive tous ceux qui se réclament explicitement de sa finalité sociale et de son fonctionnement démocratique.

Pour autant, la loi ne suffit pas si elle est fermée sur elle-même. L’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. reste encore sans référence précise dans les grandes orientations des politiques publiques : des lois budgétaires, sur la transition énergétique, sur les compétences des collectivités décentralisées, ou plus généralement sur le "Pacte de Responsabilité et pacte social". Que l’ESS soit ainsi marginalisée au moment où le système économique est atone face aux effets destructeurs de la crise, que les autorités publiques se saisissent mal des alternatives proposées, cela montre que les citoyens ont encore beaucoup à peser contre une évolution qui est à maints égards, désastreuse, mais pas irrésistible.

La France a connu, pendant la dernière guerre, dans des moments plus difficiles, une résistance faible au départ puis victorieuse. Cette résistance se manifeste aujourd’hui par une multitude d’initiatives. Ces forces d’ordre civique irriguent la société dans son fonctionnement social, économique et politique. Les deux exemples mis en avant dans notre focus « ESS et dynamiques territoriales » montrent aussi la dynamique des acteurs publics territoriaux pour innover et accompagner ces dynamiques. La tribune de Pierre Calame marque le rôle des PTCE PTCE Pôles territoriaux de coopération économique. dans la construction du capital immatériel des territoires et nourrit la réflexion tant sur les territoires que sur l’ESS. En moins de 10 ans, les mots de "responsabilité sociale", "d’innovation sociale", de "circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts ", "d’économie circulaire économie circulaire L’économie circulaire désigne un modèle économique dont l’objectif est de produire des biens et des services de manière durable, en limitant la consommation et les gaspillages de ressources (matières premières, eau, énergie) ainsi que la production des déchets. Il s’agit de rompre avec le modèle de l’économie linéaire (extraire, fabriquer, consommer, jeter) pour un modèle économique « circulaire ». ", "collaborative" sont entrés dans le langage commun et médiatique, sinon dans celui de la macro-économie.

Le Labo de l’ESS s’inscrit comme un passeur, un rassembleur et un aiguilleur utile pour mobiliser ces forces. Et Hugues Sibille est lui-même un formidable passeur, rassembleur, aiguilleur ; son parcours, ses convictions, son énergie, le mène naturellement à la présidence du LABO de l’ESS, accepté unanimement par notre Conseil d’Administration et notre Assemblée Générale.

Hugues prendra cette responsabilité au mois d’octobre prochain et je me réjouis de poursuivre mon investissement au sein du LABO de l’ESS au titre de Président d’honneur.

Claude Alphandéry
Président du LABO de l’ESS

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre