Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Que faisons-nous ? > Nos événements > Journée d’étude : "ESS et création de valeur"

Journée d’étude : "ESS et création de valeur"

Impression ForumPublié le 16 novembre 2017 

Le Labo de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. , avec la Fonda et l’Avise, organise un événement le 12 décembre 2017 dans le cadre de leur étude sur la mesure d’impact social Mesure d'impact social Les entrepreneurs sociaux et associations poursuivent une mission sociale. Pour remplir cette mission, ils mettent en place une stratégie et un plan d’action. L’impact social est l’ensemble des changements positifs ou négatifs, attendus ou inattendus, et durables engendrés par les activités mises en place et attribuables à ces activités. Ces impacts peuvent être de nature environnementale, économique ou sociale. , à l’Auditorium du Crédit coopératif à Nanterre.

Lancée au début 2017, la démarche prospective sur la mesure de l’impact social portée par la Fonda, l’Avise et le Labo de l’ESS ESS Le terme d’Économie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement. entre dans une deuxième phase : après un premier temps consacré aux démarches d’évaluation et de mesure d’impact existantes, ce second temps porte sur les nouvelles formes de création de valeur et les outils innovants de leur mesure.

Cette nouvelle phase est lancée avec une journée d’étude le 12 décembre, dont le programme est :

Mot d’accueil et introduction de la journée

Par Hugues Sibille, Président de la Fondation Fondation "La fondation est l’acte par lequel une ou plusieurs personnes physiques ou morales décident l’affectation irrévocable de biens, droits ou ressources à la réalisation d’une œuvre d’intérêt général et à but non lucratif." Crédit Coopératif et du Labo de l’ESS

Première partie : Les « chaînes de valeur » : un concept inspirant ?

  • De l’impact social à la chaîne de valeur élargie, par Yannick Blanc, Président de la Fonda
  • Management des chaînes de valeur et territoires, par Virginie Noireaux et Patrick Ralet, Ecole de Management de l’Université de Clermont-Ferrand
  • Innovation servicielle : comment définir la valeur ?, par Xavier Baron, professeur de sociologie à l’Université Paris-Saclay (UPSAY)

Seconde partie : Mesure de la performance et quantification du soin : le cas du secteur de la santé

  • L’évaluation de la performance des systèmes de soins, par Nicolas Da Silva, maître de conférences au Centre d’économie de l’Université Paris Nord (CEPN)
  • L’évaluation d’impact social des politiques de santé, par Françoise Jabot (sous réserve), professeur à l’École des hautes études en Santé publique (EHESP)
  • La quantification du care : enjeux éthiques et épistémologiques, par Alain Loute, professeur à l’Université catholique de Lille

Troisième partie : Les outils de mesure alternatifs

  • Mesurer le bien être, la résilience et la soutenabilité à l’échelle territoriale, par Grégory Marlier, du Département du développement durable, de la prospective
    et de l’évaluation de la région Hauts-de-France
  • Développement durable et entreprises : quels outils de comptabilité alternatifs ?, par Alexandre Rambaud, enseignant-chercheur en sciences de gestion à AgroParisTech

Quatrième partie : Partage et relocalisation de la valeur à l’échelle territoriale

  • Plaine Commune : un territoire contributif en expérimentation, par Bernard Stiegler, directeur de l’Institut de recherche et d’innovation (IRI)
  • Les monnaies locales comme outil de partage et de relocalisation de la valeur, par Marie Fare, économiste à Triangle - Université Lyon 2
  • L’impact des circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts alimentaires sur les producteurs et les consommateurs, par Yuna Chiffolo, chargée de recherche en sociologie à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA)
  • Que faire des restes ? Economie circulaire et création de valeur, par Delphine Corteel, enseignante-chercheure à l’Université de Reims

Synthèse et conclusions de la journée

Par Yannick Blanc, Président de la Fonda

Accéder au programme de la journée d’étude...

S’incrire à cet événement...

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre