Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > On parle de nous > Interview de Hugues Sibille dans Novethic pour le mois de l’ESS

Interview de Hugues Sibille dans Novethic pour le mois de l’ESS

Impression ForumPublié le 21 novembre 2017 

Dans le cadre du mois de l’économie sociale et solidaire (ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
), Hugues Sibille, président de la Fondation Fondation Définition Crédit coopératif et président du Labo de l’ESS, revient sur le changement de tutelle, la nomination du nouveau haut-commissaire et les premières mesures. Cette figure emblématique de l’ESS se veut optimiste pour l’avenir et appelle les acteurs à s’ouvrir aux secteurs clés que représentent l’économie collaborative, circulaire, du vieillissement mais aussi de l’alimentation durable.

Novethic, le média expert de l’économie responsable, interviewe Hugues Sibille sur les enjeux actuels de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
et les leviers pour opérer un changement d’échelle. Extraits :

"La nomination d’un Haut-commissaire à l’ESS et à l’innovation sociale en septembre peut redonner du souffle à la politique publique. Christophe Itier a pris le sujet à bras le corps et a annoncé des premières mesures qui semblent aller dans le bon sens. Ainsi, les 25 millions d’euros récupérés pour le monde associatif ont été salués comme un geste positif."

"La notoriété de l’ESS a fortement progressé. De plus en plus d’acteurs (élus, comptables, juristes, banquiers, conseillers de chambres de commerce, enseignants...) savent désormais ce que c’est. Et un jeune diplômé de grande école sur deux souhaite travailler dans le secteur. Tout un symbole !"

"L’enjeu reste de gagner la bataille des idées auprès de l’opinion, des politiques, des économistes afin de sortir l’ESS d’une conception de réparation ou de marginalité."

"Nous devons améliorer les écosystèmes régionaux d’accompagnement et développer des stratégies de filières plus fortes en faisant émerger des entreprises de taille intermédiaire sur des secteurs à potentiel."

Une interview à lire dans son intégralité sur Novethic...

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nos partenaires média

Nous suivre