Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Le Labo de l’ESS > On parle de nous > Le Labo dans Carnets de campagne > Carnets de Campagne : Avec Françoise Bernon

Carnets de Campagne : Avec Françoise Bernon

Impression ForumPublié le 26 janvier 2018 

Carnet de Campagne profite de "ce milieu de semaine pour prendre du recul sur nos initiatives locales afin de réfléchir aujourd’hui au rôle déterminant que les territoires jouent dans les innovations sociales, culturelles et économiques."

Faut-il prouver encore que les pays, les communautés de communes, les communes aussi, sont des viviers d’inventions du quotidien, sous forme de réseaux de production d’énergies vertes, de monnaies complémentaires, de pôles de coopération économique, de circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts de distribution ? A défaut de ces lieux d’ancrage, tout reste théorique et peu compréhensible. Au contraire, c’est en parcourant le terrain ou en participant directement à une de ses actions que l’on appréhende les réels enjeux du mieux vivre, aidés en cela ou non par les collectivités locales et territoriales.

Françoise Bernon, déléguée générale du Labo de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
, était l’invitée de Carnet de Campagne, le 24 janvier 2018.

Et aussi :

Parmi les moteurs de développement de nos petits, moyens ou plus grands bassins de vie, il y a les regroupements d’associations, de coopératives, d’entreprises d’insertion, de centres de formation ou d’entreprises commerciales sous le nom labellisé de Pôle territorial de coopération économique. Nous en avons parlé à maintes reprises. Le Labo a publié en fin d’année 2017 un cahier d’enquête de 55 pages que vous pouvez télécharger gratuitement.

Une autre démarche que nous avons également présentée est le programme "Start-up de territoire" qui est expérimenté depuis plusieurs mois dans sept territoires que sont Marseille, Romans, Figeac, Strasbourg, Bordeaux, Lons-le-Saunier et Saint-Denis. Le fond de ce programme est d’instaurer des rendez-vous événementiels pour une mobilisation collective des personnes qui avancent des projets innovants ou qui souhaitent partager une idée utile et des entreprises déjà en activité. De ces idées ou projets sont retenus les plus pertinents d’entre eux afin de les aider à prendre corps et à se répandre. Le programme est très ambitieux : mobilisation de 1 000 acteurs, émergence de 500 idées ou concepts de projet utiles et accompagnement de 150 à 180 d’entre eux sur dix-huit mois.

À écouter aussi sur France Inter.

Postez un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Nous suivre