Le Labo de l’ESS est un think tank qui construit, par un travail collaboratif, des axes structurants de l’économie sociale et solidaire, à partir d’initiatives concrètes, innovantes et inspirantes issues des territoires.

Accueil > Que faisons-nous ? > L’économie sociale et solidaire et l’installation des paysans

L’économie sociale et solidaire et l’installation des paysans

Publié le 4 septembre 2018  Commentaires

En 2020, 30% des agriculteurs en France pourraient être des « néo-paysans », des personnes issues de la vie urbaine qui ont choisi de se reconvertir dans le maraîchage, l’élevage ou d’autres métiers agricoles…

Plus enclins à produire en agriculture biologique, inscrits dans un mouvement en faveur de la commercialisation en circuits courts Circuits Courts Définition du concept de circuits courts , ces nouveaux arrivants s’appuient sur un véritable changement dans l’accompagnement à l’installation – avec des difficultés spécifiques comme l’intégration dans le tissu local. Les outils développés pour soutenir ces nouvelles installations sont pour un grand nombre issus du travail des acteurs de l’ESS ESS Qu’est-ce que l’Économie sociale et solidaire (ESS) ?
Définition et présentation de cette économie différente, socialement utile, coopérative et ancrée localement
.

L’agriculture et l’alimentation durables sont le thème de la ProspectivESS 2018 du Labo de l’ESS. Un séminaire de travail réunissant une soixantaine de spécialistes de ces enjeux a eu lieu en avril 2018 : le compte-rendu de cette rencontre est disponible en ligne. Une rencontre publique sur ces questions aura lieu le 15 novembre au Carreau du Temple (Paris 3e) : pour y assister, inscrivez-vous en ligne.

Une tribune de Liliane Piot, co-présidente de Terre de Liens Pays de la Loire : Nos fermes disparaissent... Que mettrons-nous dans nos assiettes ?

Force est de constater, à l’heure où les médias - radio, télévision, web, presse - multiplient les informations, débats et conseils, que le contenu de nos assiettes est devenu une préoccupation grandissante de notre société. La perception de l’impact de notre alimentation sur notre santé et notre bien-être se traduit par une demande croissante de produits issus de l’agriculture biologique, en circuit court autant que faire se peut.

Le Saviez-vous ? Comment l’ESS appuie l’installation des nouveaux agriculteurs

Les agriculteurs ne représentent plus que 3% de la population française (contre 27% en 1954) et, chaque année, on compte trois départs pour une seule installation d’agriculteur… mais près d’un tiers de ces installations sont le fait de personnes qui n’étaient pas agricultrices auparavant ! Peut-être le signe d’une forme de renouveau agricole, à l’heure où la question de la relocalisation de la production alimentaire devient un enjeu de société majeur. Comment devient-on agriculteur et en quoi les acteurs de l’économie sociale et solidaire développent-ils des outils pertinents pour l’accompagnement à ces nouvelles installations ?

Portrait du Focus : Les Champs des Possibles : donner la possibilité de tester l’agriculture

La couveuse et coopérative Coopérative Une coopérative est un groupement d’individus (commerçants, consommateurs, producteurs…) choisissant de mettre leurs moyens en commun afin de satisfaire leurs besoins. d’activités agricoles et rurales « Les Champs des Possibles » est une structure d’accompagnement de futurs agriculteurs en Ile-de-France, créée sous forme associative en 2009 et devenue une SCIC SCIC Société Coopérative d’Intérêt Collectif en 2016. A l’origine : le constat fait par l’association Association Une association est le regroupement d’au moins deux personnes, mettant leurs activités ou leurs connaissances en commun, par un contrat d’association (contrat de droit privé). L’objectif de cette convention doit avoir un but autre que le partage de bénéfices entre les parties, d’où l’appellation d’"association à but non lucratif". régionale des AMAP AMAP Une Association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) est un partenariat entre un groupe de consommateurs et un ou plusieurs producteurs locaux, reposant sur un contrat solidaire et fonctionnant en circuit court. d’une demande croissante en alimentation bio et locale de la part des citoyens – et donc la nécessité de développer l’offre grâce à l’installation de nouveaux paysans.

Portrait du Focus : CIAP Pays-de-la-Loire : former et développer les bonnes pratiques de la coopération

Comment renouveler les générations agricoles ? Par l’installation de nouveaux paysans ! C’est à leurs besoins que la Coopérative d’installation en agriculture paysanne (CIAP) Pays-de-la-Loire entend répondre : professionnalisation, test d’activité, sécurisation des parcours, soutien financier et insertion dans le milieu agricole local. Elle fédère cinq CIAP départementales et travaille à l’essaimage des bonnes pratiques au-delà de la région.